conclusion

CONCLUSION

   On a, dans cet exposé, tenté de présenter les principaux aspects de la photo, argentique et scientifique en particulier. On a initié le lecteur à la mécanique d’un appareil photo, quel qu’il soit ; aux réactions chimiques pour obtenir une image papier et aux fonctions et fonctionnement de la photo scientifique.

   Pour le I, la mécanique est identique, que ce soit un appareil argentique ou numérique. Cette partie s’applique donc aux deux types de photo. On se focalise plus sur l’argentique dans le II puisqu’on aborde les procédés chimiques lors de la prise de la photo, du développement des négatifs, et du tirage. Ensuite, on a abordé un autre aspect, moins connu de la photographie, la photo scientifique, en se fixant plus sur la photo infrarouge, et enfin dans le III, on a tenté de vous initier à cet aspect de la photo.

   Ainsi, on a montré de quelle manière le faisceau lumineux traverse l’appareil photo pour finalement produire une image latente sur la pellicule ou le capteur. Ensuite, On révèle l’image latente dans différents bains photographiques. Après l’obtention des négatifs, on effectue le tirage sur papier. Ainsi on passe d’une image réelle à une image papier. On a également abordé la photographie scientifique en supplément à cette initiation à la photographie.

   En 2010, la photographie est presque exclusivement numérique, dans ce cas, pourquoi avoir choisi de s’attarder sur une photographie qui s’efface du milieu : l’argentique?

   D’abord, à titre personnel, la photographie argentique a une valeur sentimentale pour nous puisque c’est celle de notre enfance, de nos parents. Ainsi, la valeur de l’argentique est encore très présente. Certaines personnes préfèrent encore développer leurs photos puis les trier en albums, obtenir une qualité d’image différente. De plus même si elle disparaît, elle a été un énorme pas en avant pour la photographie comme on l’a évoqué dans l’introduction.

   Ensuite, la photographie argentique a encore de l’avenir dans les pays en voie de développement. Nul besoin d’ordinateur ou de matériel numérique avec un argentique, seulement d’un photographe avec les bains photographiques à disposition. De plus, la photographie argentique ne laissant pas de trace mis à part les négatifs, elle est préférable au niveau de la confidentialité par rapport au numérique, facilement accessible. Ceci s'applique au domaine de la médecine, de l'armée etc.

   Cependant, malgré une utilisation continue pour des raisons économiques ou sentimentales, la photographie argentique est de nos jours de moins en moins utilisée et cela pour plusieurs raisons.

   Tout d’abord, depuis l’ouverture de la photo numérique au grand public, il y a de moins en moins d’argentique car entre achat du matériel, développement, tirage, l’argentique coute cher. Au départ le nombre peu élevé de pixels (qui remplacent les sels argentiques) entrainait un « effet d’escalier » sur les photos lors des prises de vues de formes géométriques . On préférait alors l’argentique pour son aspect esthétique et qui ne connaissait pas cet effet.

   Avec la "course au pixels" ces dernières années, l’effet d’escalier a largement disparu et les usagers préfèrent la facilité et l’instantanéité numérique à la connaissance requise pour l’argentique. De nos jours, l’argentique n’a donc plus beaucoup d’intérêt, dans nos pays industrialisés.

 

 

Effet d’escalier on aperçoit les pixels, peu nombreux.

   Une autre raison pour la baisse de la popularité de l’argentique est que, en pleine crise climatique, l’argentique pollue beaucoup : il faut traiter les déchets ce qui est très couteux. Les entreprises ont donc cessé de l’utiliser, au profit du numérique.

   C'est ici que s'achève notre travail.

   Espérant que vous avez apprécié cette visite et qu’elle vous aura éclairé sur la photographie. A bientôt !

 

 

 

_PAGE PRÉCÉDENTE_ -> (ici)

_HAUT DE PAGE_ -> (ici)

 

Les éleves de 1S4 du lycée Jean-Pierre Vernant à Sèvres, TPE réalisé en 2O10/2011

5 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×