Glossaire, anatomie de l'appareil photo.

   I- De l'image réelle a la photographie sur une pellicule

      A/ L’anatomie de l’appareil photo


           1) Vocabulaire anatomique


   Mis à part quelques détails de structure qui diffèrent suivant le type d’appareil photo, ceux d’aujourd’hui fonctionnent sur un même principe et se composent des éléments de base suivant :

• Un viseur

• Un déclencheur

• Un objectif : L'objectif est le système optique à l'avant de l'appareil. Il est composé de lentilles dont le but est de former une image sur la surface sensible, film ou capteur. Son choix est primordial car il est responsable de la qualité de la prise de vue. Il peut être fixe ou interchangeable. Sa caractéristique fondamentale est sa distance focale (distance surface sensible –pellicule ou capteur- centre optique), qui détermine le grossissement et le champ de vision observé au travers de l'objectif.

• Un diaphragme : Le diaphragme est un mécanisme présent sur l'objectif, dont le fonctionnement est semblable à celui de l'iris d’un œil . Composé de fines lamelles qui s’entre-touchent, il permet d'ajuster la quantité de lumière traversant l'objectif. Sa valeur est appelée ouverture.

 

   Les valeurs les plus courantes sont 1 - 1, 4 - 2 - 2,8 - 4 - 5,6 - 8 - 11 – 16. Plus la valeur d'ouverture est grande, plus le diaphragme est fermé.

• Un obturateur : L'obturateur peut être situé au centre de l'objectif ou juste devant le film. Il est composé de lamelles métalliques qui se recouvrent mutuellement, dont le but est de laisser passer la lumière ou non. Lors de l'appui sur le déclencheur, l'obturateur s'ouvre puis se referme. La durée durant laquelle il reste ouvert est appelée temps de pose ou vitesse d'obturation

• Un film ou un capteur :

 - Dans un appareil photo argentique : Le film est un support transparent en matière plastique sur lequel se forme l’image et se dépose une couche photosensible formée de grains d'argent. Chimiquement activés par la lumière dans l'appareil photo, il se forme alors une image. Cette image obtenur est appelée négatif, car les tonalités du sujet photographié sont inversées.

 - Dans un appareil photo numérique: Le film est remplacé par un capteur. Composé de plusieurs millions de cellules photosensibles recouvertes d'un filtre coloré rouge, vert ou bleu afin de restituer la couleur.

 

 

   Lors de l’appui sue le déclencheur, l’obturateur s’ouvre afin de laisser passé la lumière par l’objectif qui va fournir une image nette du sujet à photographier au film ou au capteur numérique. La quantité de lumière entrante est déterminée par le temps durant lequel l’obturateur va rester ouvert et par la taille de l’ouverture du diaphragme. A la fin de l’exposition, l’obturateur reprend sa position fermée initial.

 

 

 

Coupe d’un appareil photo reflex

 

 

 

 

 

• Monture d’objectif: Dispositif permettant de fixer un objectif sur le boîtier.

• Lentille: Chacun des disques optiques transparents que traverse la lumière de la scène observée, qui se corrigent l’un l’autre pour augmenter la qualité de l’image.

• Miroir principal: Miroir qui intercepte la lumière et la redirige vers le verre de visée. Lors du déclenchement, il s’escamote pour que la lumière atteigne le film.

• Verre de visée: Plaque de verre dépoli où se forme l’image donnée par l’objectif, alors inversée de droite à gauche.

 

          2) Vocabulaire technique

 

Angle de vue

L'angle de vue(ou angle de champs) est la quantité de la scène du sujet embrassé par un objectif exprimé en degrés, ou une focale d'un zoom.

Grand angle

Un objectif grand angle est un objectif de courte distance focal (inférieur à 40 mm). Son angle de vue, est comme son nom l’indique, élevé, il est donc souvent utilisé pour des panoramas car il permet un large cadavre.

Autofocus

L'autofocus permet d'effectuer automatiquement la mise au point de la netteté quelque que soit le degré d’agrandissement ou de réduction. C’est l’opposition de la mise au point manuelle réalisé par le photographe.

Délai de latence

Il s’agit du délai entre le moment où le déclencheur est enfoncé et celui où est prise la photo.
Ce délai est du a la réactivité des systèmes de mise au point.

Distance focale

Distance exprimée en millimètre. Il s’agit de la distance entre le centre optique d´un objectif et la surface sensible touchée par les rayons lumineux que reflète un sujet.

Distance hyperfocale

Il s’agit distance minimum de l´objet perçus comme nette dans une scène lorsque la mise au point est faite sur l´infini.

Mode automatique

Le mode automatique permet les réglages les mieux adaptés pour la réalisation d’un type de photo précis. Les différents modes automatiques sont déjà prés définis.
Les modes automatiques les plus courants :
- le Mode paysage : il s’sélectionne une petite ouverture afin d'avoir une grande profondeur de champs
- le Mode portrait : il s’sélectionne une grande ouverture pour d'avoir une faible profondeur de champs afin que le puisse se détaché de l’arrière plan.
- le Mode sport : il s’sélectionne une grande ouverture de diaphragme afin d'avoir une grande vitesse d'obturation et pour ainsi figer le sujet

Mode manuel

Le mode manuel est l’inverse du mode automatique, il permet de tout gérer donc, une plus grande liberté dans la manipulation des fonctions de l'appareil photo et de l'objectif.

Mode rafale

Le mode rafale permet de prendre plusieurs images à la suite afin d’obtenir une séquence rapide d’image.
Ce mode est souvent utilisé quand le sujet se déplace rapidement, dans le domaine sportif par exemple.

Exposition

L’obturateur détermine la durée d’exposition. Dans l'appareil photo elle est déterminée par la taille de l'ouverture et la vitesse d'obturation.
L’exposition automatique est quand l'appareil photo gère lui-même ces deux paramètres.

Sous-exposition

La sous-exposition est une exposition insuffisante qui se traduit par des zones d’ombres au point qu'elle a peu ou presque pas de relief.

Surexposition

La surexposition  se traduit qu’une image a été exposé a trop de lumière et qu'elle apparaît trop clair.

Profondeur de champ

La profondeur de champ désigne la zone de netteté autour de la distance de mise au point. La profondeur de champ peut être définie comme insuffisante, si la zone de netteté est courte.
La maîtrise de la profondeur de champ est indispensable en photographie.

 

 

 

_PAGE SUIVANTE_ -> (ici)

_PAGE PRÉCÉDENTE_ -> (ici)

 _HAUT DE PAGE_ -> (ici)


9 votes. Moyenne 3.44 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×