le tirage couleur

  D/ Le tirage couleur

   Le développement couleur suit les mêmes procédés développement photo en noir et blanc. La seule différence qui existe entre ces deux techniques de développement repose sur le filtrage des couleurs pendant la phase d’agrandissement (qui fait partie de l’étape : tirage photo)

Tout d’abord pour réaliser l’agrandissement couleur, il est nécessaire d’avoir un agrandisseur à tête couleur, c’est une boite qui contient une lampe et des filtres couleurs. Ou l’utilisation d’un agrandisseur noir et blanc et des filtres couleurs.

 

La photo ci-dessus est le principe de l’agrandissement, il comporte une lampe, des filtres de couleurs (pas visibles), un miroir pour diriger la lumière vers le bas, et d’un objectif ou se croisent les rayons lumineux qui atteignent le plateau sur lequel on place le papier.

Durant la première étape du tirage photo, on place le négatif dans l’ouverture du l’agrandisseur (en dessus de l’objectif). On fait alors la mise au point, ce qui consiste à monter ou descendre la tête de l’agrandisseur ce qui permet de choisir la taille du tirage. Ensuite, on utilise les filtres couleurs qui sont magenta, cyan et jaune. Le filtrage couleur fonctionne par couleur complémentaires, par exemple : l’augmentation de la valeur d’un filtre augmente la valeur de sa couleur complémentaire sur le papier photo, ce qui est enfaite logique puisque le négatif est exactement l’inverse du tirage photo .Le filtrage des couleurs permet de jouer sur les couleurs des tirages final. Pour finir, âpres avoir fait la mise au point, on expose le négatif à la lumière de l’agrandisseur avec le filtrage adéquate et avec le temps voulu.                      

Ensuite, la deuxième étape est celle de la chimie. La partie chimie du tirage couleur est équivalente à celle du tirage noir et blanc. Elle se compose d’un révélateur qui vas révéler l’image et un bain d’arrêt qui arrête l’action du révélateur (pour éviter un noirci cément complet de la photo), d’un bain de fixation et d’un bain de rinçage. Toutes ces étapes doivent se déroulées dans l’obscurité jusqu’au bain d’arrêt. La seule différence avec le noir et blanc est que le bain d’arrêt n’est fait que d’eau (H2O).

 

_PAGE SUIVANTE_ -> (ici)

_PAGE PRÉCÉDENTE_ -> (ici)

 _HAUT DE PAGE_ -> (ici)

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×